top of page

Pourquoi c'est si dur de changer ?🤔

Dernière mise à jour : 6 mai

Le changement est une thématique qui m'est chère !


J'avais fait un post l'été dernier qui reprenait cette citation.


J'ai moi-même entrepris cette grande aventure et j'ai envie de partager avec vous les différentes étapes en lien avec tous ces changements.


Comme l'évoque cette citation (et c'est aussi pour cela qu'elle retient mon attention), le changement est partout, tout le temps... Nous devons tous les jours nous adapter à des situations nouvelles, inattendues. Tout change tout le temps !



Comment est né mon besoin de changement ?


Comme je l'ai expliqué dans mon précédent article https://www.frederiquecuesta-coaching.fr/post/pourquoi-j-ai-decide-de-choisir-la-slow-life, mon besoin de changement a évolué au fur et à mesure du temps.

Je pense qu'au début, je n étais pas consciente de mon besoin de changement et comme je n'avais pas accès à mes besoins, je fonctionnais en mode "pilotage automatique" dans une vie que je trouvais confortable. Pour autant, je ressentais un léger mal être assez insidieux car j'oscillais entre moments où j'étais plutôt bien dans ma vie personnelle et professionnelle et d'autres moments où je ne trouvais plus beaucoup de sens surtout dans ma vie professionnelle.


Le coaching de vie a été un élément phare dans cette prise de conscience, à la fois de mes propres besoins, de mon besoin de changement et du pouvoir de mes pensées sur mes comportements.

Quand j'identifie mes besoins, mes valeurs, que j'arrive à les nommer, à les conscientiser, je vois alors très clairement ce dont j'ai besoin pour vivre en harmonie moi avec moi et moi avec les autres et le monde qui m'entoure.

En cela le coaching de vie est un puissant accélérateur de changements !


Oui mais alors... pourquoi c'est si dur de changer ?!


L'approche scientifique 🧠


Les résistances au changement peuvent être nombreuses et variées.

Une 1ère explication vient de notre cerveau :

  • il adore tout ce qu'il connaît très bien 👉stabilité, sécurité,

  • il déteste l'inconnu 👉une menace potentielle.

La peur du changement est donc une réponse émotionnelle normale de notre cerveau en raison de son instinct de survie.


Plus précisément, la peur du changement peut être associée à l'amygdale, une petite structure en forme d'amande située dans le cerveau, qui est impliquée dans la régulation de nos émotions et de nos comportements.


L'amygdale est activée lorsque nous sommes confrontés à des situations nouvelles ou inconnues, et elle peut déclencher une réponse de stress qui se traduit par des sensations physiques telles que la respiration rapide, les palpitations cardiaques et la transpiration.


Cette réaction peut également être liée à notre cerveau reptilien, la partie la plus ancienne de notre cerveau, qui est responsable de la survie de base, telle que la respiration et le rythme cardiaque. Le cerveau reptilien est également responsable de notre réponse de lutte ou de fuite, qui est déclenchée lorsqu'une situation est perçue comme une menace potentielle (je vais me faire bouffer par le lion..., vite je m'enfuis !).


Donc pour faire simple, notre cerveau nous met en garde et nous protège des dangers potentiels à venir.


Mais quand on a identifié que le danger potentiel est :


🏡 soit un changement de lieu de vie,

🧞‍♀️ un changement de travail,

💑 un changement de relation,


Mais en aucun cas, la survenue d'un prédateur prêt à faire de nous son meilleur déjeuner 😋




Alors on peut dire à notre cerveau "merci de m'avoir alertée du danger, mais tout va bien" !!

En fin de compte, la peur du changement est un mécanisme de survie nécessaire, mais il est important de comprendre que tous les changements ne sont pas des menaces pour votre sécurité. Apprendre à reconnaître et à gérer votre réaction émotionnelle (merci le coaching de vie 😉) face au changement, vous permet de vous adapter aux nouvelles situations.


Les autres raisons 💭

Le poids des habitudes

eVous comme moi, nous avons plein d'habitudes qui façonnent notre quotidien. Certaines en ont plus que d'autres mais globalement nous évoluons dans un quotidien fait de repères. Ces repères nous rassurent, nous sécurisent et en même temps, ils peuvent être le signal que tout est tout le temps pareil, que rien ne change, bref que c'est la routine !

Si l'on veut que les choses changent sans rien changer de notre comportement, alors rien ne changera !! Les prises de conscience sont vraiment nécessaires pour décider en pleine conscience de faire ce qu'il faut pour instaurer le changement. Donc décider de changer ces habitudes par exemple... Et sortir de sa zone de confort... pour être parfois temporairement "inconfortable". Cette acceptation de l'inconfort lié au changement est fondamentale pour oser changer et bien souvent vous préférez rester dans une situation qui n'est pas bonne pour vous juste parce qu'elle vous est familière.

La peur de l'échec

La peur de l'échec est une autre raison qui vous empêche de changer. Vous avez peur de ne pas réussir à atteindre vos objectifs, de ne pas être à la hauteur. Cette peur peut vous paralyser et vous empêcher de prendre des risques pour changer.

Parce que c 'est vrai que changer va vous obliger à sortir de votre zone de confort mais dîtes-vous que c'est tout à fait normal et que cela fait partie intégrante du processus.

Pour sortir de ces pensées que vous entretenez au sujet de "réussir à ", l'idée est de vous fixer des objectifs tout à fait atteignables et d'avancer progressivement.

Plutôt que de visualiser le résultat final, essayez plutôt de visualiser les différentes étapes qui vont vous conduire vers votre objectif.

Avancez pas à pas, et soyez indulgente et gentille avec vous même 🥰

La résistance au changement

Vous vous dîtes "je ne vais pas y arriver, je ne pense pas être capable, je vois très bien ce que je perds, je ne vois pas ce que gagne..."

Quand vous vous dîtes cela, vous ressentez plein d'émotions pas très agréables comme de l'inquiétude, du découragement, de la réticence.

Ces émotions vont avoir des répercussions sur vos comportements et comme vous pensez que changer ne sera pas possible, vous abandonnez et vous laissez tomber.


Alors on fait quoi ??? Quand ces pensées arrivent (c'est à dire quand votre cerveau en mode flippé vous dit que tu ne vas pas y arriver), parler à son cerveau, le remercier pour sa vigilance, et lui dire que vous êtes en sécurité et que tout va bien aller.

Vous mesurez les risques, vous savez ce que vous faîtes.

Et donc vous vous remettez en action vers l'atteinte de vos objectifs, pas à pas.

La pression sociale

Changer de vie, de boulot ou de relation c'est vous exposer aux commentaires de vos amis, de votre famille, de votre environnement.

C'est aussi faire face aux craintes que ces mêmes personnes projettent sur vous.

Certains changements peuvent être mal compris par votre entourage et vous avez peur d'être jugée voire de perdre certains de vos amis en adoptant par exemple un style de vie tout a fait différent (en mode slow life par exemple...😉).


Je ne prends évidemment pas cet exemple par hasard, car ayant moi même fait des choîx de vie très éloignés de certains de mes amis, je me suis vue confrontée dans le meilleur des cas à de l'incompréhension (genre... mais qu'est ce qui lui arrive à Frederique pour partir vivre a la campagne dans un trou perdu et quitter son super boulot....?) ou à des jugements qui ont conduit certains à ne plus me fréquenter !

Le principal selon moi, c'est de :

  • vous donner l'autorisation de changer (sans attendre d'obtenir l'approbation ou la validation de votre entourage).

  • mesurer les conséquences possibles à ces changements, plus particulièrement dans vos relations. Est-ce que, par exemple, vous êtes prête à prendre le risque de ne plus voir certains de vos amis ? Est-ce que votre changement vous apportera plus de bénéfices que la perte de ces relations ?


Faîtes-vous confiance, rassurez-vous, vous êtes celle qui savez ce qui est bon pour vous, soyez la plus alignée possible avec ce qui sonne juste pour vous.

La procrastination

La procrastination est un comportement qui vous empêche de changer.

Vous aussi, vous repoussez souvent les tâches difficiles ou désagréables à plus tard ?!

Encore une fois, tout est normal !

Vous êtes juste une humaine qui fonctionne normalement !


Quand une situation vous demande trop d'efforts, vous vous sentez dépassée par l'ampleur de la tâche a accomplir et donc au mieux vous repoussez ce que vous avez à faire, au pire, vous abandonnez.


Et ensuite vous culpabilisez d'avoir abandonner, vous vous trouvez nulle, vous vous jugez... Stooooop à cette spirale infernale !!


Avoir peur de l'échec est juste une pensée...

Quand vous avez conscience des pensées que vous présente votre cerveau, telle la capitaine sur son bateau, vous êtes à même de reprendre la barre et de rediriger vos pensées de façon utile et favorable à votre changement.

Vous avez de la compassion pour vous (oui c'est normal d'avoir peur, vous êtes humaine et ce n'est qu'une pensée), donc vous ne vous jugez pas et vous continuez à avancer petits pas après petits pas.


Ma conclusion

Je ne vais pas vous mentir et vous dire que changer c'est facile ! Et je ne vais pas vous dire non plus que changer c'est difficile ! J'ai plutôt envie de vous dire que changer est un état d'esprit, une disposition dans laquelle vous décidez de vous mettre en acceptant les règles de cette aventure qu'est le changement.

Le processus de changement prend du temps, il se mature au fil du temps, vous réfléchissez en amont à ce que vous souhaitez garder et vous vous demandez ce que vous acceptez de perdre.

Vous savez et vous acceptez que vous allez traverser des zones d'inconfort.


Le coaching et ses différents outils peuvent vous aider à traverser et à incarner les différents changements.

C'est une aide précieuse pour vous aider à maintenir le cap, comprendre vos mécanismes de résistance, vous affranchir du besoin d'autorisation et de validation extérieure.

Vous faire accompagner dans ces moments là prend tout son sens.


Selon moi, le changement est une opportunité incroyable pour vous découvrir encore davantage, aller puiser dans vos ressources, sortir de votre zone de confort, grandir, apprendre et évoluer vers votre future Vous...!

A bientôt !


Frédérique












59 vues3 commentaires
bottom of page